Paysage exotique, du Douanier Rousseau, 1910

Paysage exotique, du Douanier Rousseau, 1910

Henri Rousseau est un peintre du XXe siècle au parcours singulier : il a travaillé toute sa vie dans l’administration et a a endu d’être à la retraite pour laisser s’exprimer son talent d’artiste… Ses fonctions au sein d’un service lié aux douanes lui vaudront d’être connu sous le nom du « Douanier Rousseau ».

Le tableau fait partie de sa série de « Jungles », qui représentent des natures luxuriantes et exo- tiques, peuplées d’animaux sauvages et dangereux. Le Douanier Rousseau a été critiqué pendant sa carrière de peintre : on lui reprochait d’avoir un trait naïf et enfantin. Pourtant, il a inspiré de très grands génies de la peinture comme Picasso, Matisse ou Delaunay qui ont su voir dans son œuvre une grande modernité.

As-tu remarqué ?

Sur ce tableau, les plantes et les eurs ne respectent pas les proportions réelles : le peintre représente une nature ctive, fantastique, irréelle. La représentation des singes et des oiseaux qui peuplent le tableau n’est pas non plus dèle à la réalité… Henri Rousseau n’a jamais vu ces animaux en vrai ! Il les a peint d’après son imagination, et les représentations dont on disposait à l’époque.

Le savais-tu ?

Le Douanier Rousseau a voulu offrir l’une de ses plus célèbres toiles (La Bohémienne endormie) à la ville de Laval, dont il était originaire. Mais l’œuvre n’a pas plu à la mairie, qui a décliné l’offre. Aujourd’hui ce e toile vaut une petite fortune… !

Rencontre avec… #30, juin 2017