Vers l’infini et au-delà !

Vers l’infini et au-delà !

As-tu déjà rêvé de voler comme un oiseau? De pouvoir marcher sur la Lune et explorer l’espace ?

Depuis la Préhistoire, le ciel fascine les hommes, qui ont cherché à le conquérir par tous les moyens ! On entend beaucoup parler des succès des expéditions spatiales, de la puissance des avions modernes, mais un peu moins des inventions malheureuses qui n’ont jamais décollé ni touché le moindre nuage. Petit Pas a voulu en savoir plus sur les engins bizarres imaginés pour explorer le ciel et ses mystères…

Voler comme un oiseau

Au balbutiements de la conquête du ciel, les hommes ont pensé qu’il leur fallait des ailes pour voler, exactement comme les oiseaux ! C’est le cas d’Icare, un héros de la mythologie grecque enfermé avec son père Dédale dans un labyrinthe. Dédale imagine d’immenses ailes confectionnés avec de la cire et des plumes. Icare s’envole et réussit à s’échapper ! Mais cet imprudent s’est approché trop près du soleil et la cire de ses ailes à fondu…

La mésaventure d’Icare a donné des idées à de nombreux inventeurs. Comme Franz Reichelt, qui a inventé le manteau parachute pour planer et se diriger dans les airs à la force de ses bras. Pour le tester, il décide de sauter du sommet de la tour Eiffel avec son manteau parachute le 4 février 1912. Malheureusement son invention n’a pas marché comme prévu, et il tristement resté dans l’histoire des tentatives du ciel au péril de sa vie !

Les engins volants

Au XIIIe siècle, Roger Bacon certifie que l’homme pourra voler avec une machine battant des ailes, comme les oiseaux, et il appelle cet appareil « l’ornithoptère » !

Au XVe siècle, le génial Léonard de Vinci imagine une machine pour décoller dans le ciel : la vis aérienne ! Un prototype que l’on cite souvent comme précurseur des hélicoptères modernes mais jamais Vinci ne le fera décoller car il lui manque la force de propulsion.

En 1663, Francesco Lana de Terzi décide de contrer les lois de la pesanteur en imaginant un engin plus léger de l’air ! Ressemblant à s’y méprendre à un bateau, il devait être équipé de 4 énormes sphères de cuivre de plus de 7 mètres de diamètre pour 180 kg chacune. L’inventeur pensait qu’en vidant les sphères, l’engin au- rait été plus léger et aurait donc pu décoller ! Mais la machine n’a jamais été construite car à l’époque, on ne savait pas comment fabriquer des cloisons de cuivre si fines…

Le 13 novembre 1814, Charles Guillé tente une ascension en plein Paris à bord de son invention, le planeur-ballon-dirigeable ! Mais c’est un échec car il ne quittera même pas le sol avec son incroyable machine !

En 1842, William Samuel Henson dépose un brevet pour une invention révolutionnaire : un aéroplane équipé d’un moteur à vapeur. Son engin, nommé l’iAriel mesure cinquante mètres d’envergure, 26 mètres de long et 10 mètres de large : une belle bête ! Mais le moteur n’est pas assez puissant pour faire décoller une machine d’une telle taille, et cet échec décourage l’inventeur.

Fusée et conquête spatiale

En 125, un auteur grec, Samosate, a imaginé la suite des aventures d’Ulysse, en le faisant explorer la Lune à bord d’une panse de baleine. Il y parle même d’un combat entre Sélénites, les habitants du Soleil ! Tu vois, la conquête de l’espace et la guerre des étoiles ne datent pas du XXe siècle !

Les fusées ont été inventées en Asie, et avaient plutôt une vocation guerrière car on y mettait de la poudre ! Une légende raconte qu’en Chine, au XVIe siècle, Wan Hu aurait tenté d’aller sur la Lune, assis sur une chaise accrochée à 47 fusées. On se laisse imaginer la suite de l’histoire ?

Au XIXe siècle, le russe Konstantin Tsiolkovsky imagine une méthode de lancement pour engin spatial, basée sur la propulsion de deux fusées. Cinquante ans plus tard, c’est Robert Goddard qui met au point la fusée à moteur propulsée ! Le premier essai a lieu le 16 mars 1926 dans le Massachussets, et loin d’aller chatouiller les étoiles, son prototype décolle tout de même et atteint 13 mètres !

Grand Dossier, Petit Pas #35