A quoi sert l’orthodontie ?

A quoi sert l’orthodontie ?

Quand on pense à l’orthodontie, on pense un peu trop vite aux bagues, aux élastiques, aux ados qui sourient lèvres fermées et aux douleurs des appareils ! Mais pour balayer un peu ces clichés et mieux comprendre cette discipline, Petit Pas est allé à la rencontre du docteur Damien Hamon, dentiste ODF (orthopédie dentofaciale) passionné qui exerce au cabinet dentaire mutualiste MCRN (quartier Bouffay).

 

Contrairement aux idées reçues, l’orthodontie ne consiste pas à simplement remettre les dents droites, mais plutôt à chercher les causes de la malformation de la mâchoire. « Le positionnement des dents, c’est l’aspect visible d’un problème bien plus profond! Si on corrige seulement le décalage d’une dentition avec un appareillage dans comprendre d’où viennent ces écarts, on ne soigne pas le problème, et vous risquez de revenir souvent. Le cœur de notre travail, c’est la mâchoire ! Si elle grandit bien, si elle fonctionne correctement, la dentition du patient n’aura absolument pas besoin de correction ni d’appareillage ! Mon but est d’éviter de faire porter aux enfants (et aux adultes) des appareils mais plutôt de conseiller. »

C’est pour cette raison que les enfants sont de plus en plus tôt orientés vers un dentiste ODF, afin d’aider leur mâchoire à grandir dans les meilleures conditions, évitant ainsi des appareillages inconfortables voire douloureux plus tard. Le fait de corriger un patient sur ses dents de lait ne pose aucun problème puisque c’est la mâchoire que l’on soigne. « Il existe deux types d’appareils : ceux qui aident la mâchoire à grandir, que l’on pose vers 6-10 ans, et ceux qui corrigent le décalage des dents, qui intervient plus tard lorsque la bouche ne grandit plus.» Les visites chez l’orthodontiste complètent les visites chez le dentiste, qui veillera à l’entretien des dents. « Nous travaillons en collaboration avec des dentistes mais aussi des ORL, des allergologues, et orthophonistes ! Lorsque je rencontre un jeune patient, j’essaie de diagnostiquer au mieux les causes du décalage ou du mauvais positionnement de la mâchoire. Ensuite nous le suivons jusqu’au bout du traitement, quel qu’il soit ! L’appareillage ne représente d’une petite partie de notre métier. »

Bien souvent, les décalages de la mâchoire sont associés à de mauvaises habitudes de respiration, car le fait que nous respirions par la bouche peut avoir des conséquences négatives sur le placement et la croissance de la mâchoire.

 

Pour en savoir plus
Centre de santé dentaire mutualiste (ouvert à tous) 4 place des Jacobins, 44000 Nantes
02 40 89 22 91
mutuellemcrn.fr